CAC-Outaouais

Éthique Sans Trace

Les sept principes éthiques de Sans Trace

1) Préparez-vous et planifiez
  • Connaissez la règlementation et les particularités du lieu visité.
  • Préparez-vous aux intempéries, aux risques et aux urgences.
  • Planifiez votre sortie pour éviter les périodes de grande fréquentation.
  • Repérez votre itinéraire afin d’éviter de vous perdre.
  • Assurez-vous que les exigences des activités soient adaptées à l’expérience et les compétences du groupe.
2) Voyagez et campez sur des surfaces durables
  • Les sentiers existants, les dalles rocheuses, les graviers ou les herbes de prairie sont des exemples de surfaces durables.
  • N’endommagez jamais un site pour l’adapter à vos souhaits.
Dans les zones fréquentées
  • Marchez à la queue leu leu au milieu du sentier, même lorsque le sol est mouillé ou boueux.
  • Concentrez vos activités dans des zones où la végétation est absente.
Dans les zones vierges
  • Dispersez-vous afin d’éviter la création de sentiers.
  • Évitez les lieux où les impacts viennent de commencer.
3) Gérez adéquatement les déchets
  • Remportez tout ce que vous apportez.
  • Inspectez les endroits où vous prenez une pause afin de n’y laisser aucun déchet ni aucun reste de nourriture.
  • Remportez tous les détritus, restes de nourriture et ordures.
  • Dans la mesure du possible, utilisez des toilettes.
  • En l’absence de toilettes, déposez les excréments humains dans des trous profonds de 15 à 20 cm, creusés à au moins 70 mètres de tout point d’eau, campement ou sentier.
  • Remblayez et camouflez le trou.
  • Remportez le papier de toilette et les tampons.
  • Évitez de polluer l’eau.
  • Dans le cas d’une sortie se déroulant sur une seule journée, vous ne devriez pas avoir besoin de vous laver.
4) Laissez intact ce que vous trouvez
  • Préservez notre héritage : contentez-vous d’observer les structures et objets culturels ou historiques, ne les touchez pas.
  • Laissez les pierres, plantes et tout objet naturel tels que vous les trouvez.
  • Évitez d’apporter ou de transporter des espèces non endémiques.
  • Ne bâtissez pas de structures, ne constituez pas d’amas de pierres et n’utilisez pas de peinture de marquage.
5) Minimisez l’impact des feux
  • Dans les lieux où les feux sont autorisés, utilisez les sites ayant déjà servi, des caisses métalliques spécialement conçues ou des remblais de terre.
  • N’allumez pas de feu sur une surface recouverte de végétation afin d’éviter le risque de propagation du feu, allumez les feux uniquement sur un sol minéral nu.
  • Faites des feux de petite taille en utilisant uniquement des brindilles de bois ramassées au sol et pouvant être brisées à la main.
  • Réduisez tout le bois en cendres, éteignez chaque feu complètement et dispersez les cendres refroidies.
  • N’essayez pas de brûler des restes de nourriture ni tout autre déchet qui devrait être éliminé plus tard.
6) Respectez la vie sauvage
  • Observez la faune à distance. Ne suivez pas et n’approchez pas les animaux sauvages.
  • Ne donnez jamais de nourriture aux animaux sauvages. Ceci peut nuire à leur santé, altérer leur comportement naturel et les exposer à des prédateurs ou à d’autres dangers.
  • Protégez la faune et votre nourriture en déposant vos aliments et vos déchets dans un endroit sûr.
  • Aucun animal domestique ne devrait être présent sur le lieu de votre sortie.
  • Évitez de déranger les animaux sauvages durant les périodes sensibles telles que les périodes de reproduction, de nidification, lors de la croissance des petits ou pendant l’hiver.
7) Respectez les autres usagers
  • Soyeux respectueux des autres visiteurs et soucieux de la qualité de leur expérience.
  • Soyez courtois, laissez le passage aux autres sur le sentier.
  • Lors du passage de randonneurs à cheval, quittez le sentier et postez-vous aux abords de celui-ci.
  • Prenez des pauses loin de tout sentier et des autres usagers.
  • Soyez attentif aux bruits naturels; évitez de parler fort et de faire du bruit.
Partager via ...